Contenu | Menu | Sous-Menu | Pied de page

38 bis, rue Vivienne
75002 Paris France

Tél. +33/0 1 42 36 20 39
Fax. +33/0 1 42 36 86 21

contactez-nous

Livraison sécurisée

Collection Numismatique

Lors de votre venue nous serons heureux de vous offrir un petit guide sur la Numismatique édité par le Syndicat National des Experts Numismates et Numismates Professionnels.

Découverte de l'histoire par les monnaies

1. Les monnaies Grecques : Création de la monnaie

Dès le 6eme siècle avant Jésus-Christ, nous découvrons la période ARCHAIQUE, les pièces à cette époque n’étaient frappées que d’un seul côté (Epi de blé de Métaponte).

Au 5eme siècle avant J.C, pendant la période des ATHENIENS, les pièces sont frappées des deux côtés, avec des animaux. (La Chouette pour Athènes, le Dauphin pour Syracuse, le Crabe, le Lièvre … etc.)

Au 4eme siècle avant J.C les ravissants Statères de Corinthe.

Au 3eme et 2eme avant J.C les belles pièces en Argent de Macédoine d’ALEXANDRE III.

Dès lors chaque souverain frappera ses propres monnaies à son effigie.

Un peu avant le 1er siècle avant J.C les Romains assiègent Athènes. C’est le début de la conquête Romaine. Le monnayage Grec disparaît quand l’Empire Romain en l’an 27 avant J.C est instauré.

2. Les monnaies Romaines (de 509 à 27 avant J.C )

La République Romaine ne frappe des monnaies en Argent et Bronze que vers le 3eme siècle avant J.C, avec une période de transition (sous Auguste, Octave, Marc Antoine …) qui va nous amener vers l’Empire Romain.

Cet Empire Romain nous fera découvrir de 27 avant J.C à 488 après J.C , des milliers de pièces en Or, Argent ou Bronze par plus de 140 personnages.

3. L’empire Byzantin (de 491 à 1453)

L'empire Byzantin s'étend de 491 à 1453. Durant cette période, le système monétaire connait de nombreuses modifications.
  
Concernant les principales monnaies, de 867 à 886, nous retrouvons le Solidus en or, le Semissis et le Tremissis qui représente un tiers de solidus.
 
Dès 886, Basile 1er (867-886) rejette le Semissis et le Tremissis. Le Solidus devient donc la seule monnaie jusqu'en 963, date où,
Nicephore II (963-969) décide de créer de nouvelles monnaies comme l'Histamenon nomisma ou le Tetarteron nomisma.
Cependant, sous Constantini IX (1042-1055), l'Histamenon sera remplacé par le Scyphate.
 
L'ensemble de ces transformations a beaucoup dégradé les pièces, et l'or a rapidement été remplacé par l'argent. Par la suite, les monnaies en cuivres, de billon et électrum se sont développées en 1092.   

4. Les monnaies Gauloises

Les monnaies Gauloises, émises durant le VIème siècle par des « peuplades » disséminées en Europe et en France imitent, pour l'argent, les Drachmes de la ville de Syracuse en Sicile, mais également certaines pièces d'Asie mineure.
  
C'est au IVème siècle que les monnaies Grecques de Philippe II de Macédoine et de son fils Alexandre III surnommé "le grand" sont copiées.
 
Les rois gaulois se lancent beaucoup, malgré leur richesse en métaux, dans le création et l'innovation des pièces sur lesquelles nous retrouvons des animaux, des plantes, des divinités, des armes ou des portraits.
 
Pour finir, la défaite de Vercingétorix face à jules César en 52 avant J-C marque une modification du système monétaire gaulois dans lequel, désormais, seules les frappes de monnaies en cuivre et en potin circulent.
 
Par la suite, il sera de nouveau modifié en admettant uniquement les pièces romaines.

5. Les monnaies Mérovingiennes (le bon roi Dagobert).

L'empire Mérovingien s'étend de 481 à 752. 
 
Ces monnaies sont des imitations des pièces Byzantines en ce qui concerne l'or, et des pièces romaines pour l'argent.
 
C'est à partir de 534, sous le règne de Théodebert Ier (534-548), que figure sur les monnaies, la représentation des rois.
 
Les monnaies Mérovingiennes ont connu une transformation vers 670, avec le remplacement de l'or par l'argent.

6. Les monnaies Carolingiennes (Charlemagne)

La circulation de cette monnaie débute en 752 et prend fin sous le règne de Louis V le fainéant (986-987), en 987.
 
Pépin le Bref (752-768) dès 752, interdit la frappe d'or et annule également le pouvoir des monétaires. Durant son règne, une seule monnaie est tolérée: le denier en argent.
 
Ce système monétaire ne sera modifié que de longs siècles plus tard, sous le règne de Charlemagne et Louis le Pieux qui mettent en circulation quelques sous d'or.

7. Les monnaies Féodales (Seigneurs)

Les monnaies féodales apparaissent dès le IXème siècle avec principalement des deniers d'argent, imitant de très près les deniers carolingiens.
 
Quant à leurs aspects, nous retrouvons sur ces pièces la croix et le nom des rois carolingiens.
C'est à partir du Xème siècle que les seigneurs signeront leurs monnaies de leurs noms et de leurs titres.
 
Au XIIIème siècle les monnaies en or et en billon apparaissent, et au XIV siècle, les monnaies Féodales ne circulent plus

8. Les monnaies Royales (Hugues Capet à Louis XIII)

Le système monétaire va connaitre de nombreuses modifications durant la circulation de la monnaie royale de 987 à 1793.
En effet, sous Hugues Capet (987-996) seuls le denier et l'obole sont en circulation.
Sous Louis VII (1137-1180) vient s'ajouter le denier "parisis" et sous Louis XIV (1774-1793), le denier Tournois qui deviendra plus tard, la monnaie internationale. 
 
En 1266, le "gros d'argent" équivalent à 12 derniers fait son apparition mais il sera très vite remplacé par "le blanc" à faible teneur d'argent.
 
Sous Philippe Le Bel (1285-1314), l'émission d'écus d'or, et de pièces d'argent s'accélère et sous le règne de Louis XI (1461-1483), un nouveau système monétaire se développe basé sur quatre monnaies: L'écu d'or au soleil, le blanc; le gros de roi et le hardi.
 
Vient s'ajouter en 1498, une nouvelle monnaie importée par Louis XII (1498-1515) d'Italie, le Teston d'argent ou apparait le visage du roi mais, il sera par le suite remplacé par Henri III (1547-1559) par "le franc d'argent".
 
Commence par exister sous Francois 1er (1515-1547), le divisionnaire et l'écu d'or, et c'est sous Henri II (1547-1589) que dorénavant, sera inscrit sur les pièces, la date d'émission en chiffres arabes avec le numéro d'ordre du roi.
 
La frappe au marteau datant de l'antiquité sera supprimée par Louis XIII (1610-143) laissant place à la "frappe du balancier".
 
Arrivent alors sous Louis XIV (1774-1793), le louis d'or, les doubles louis, et les demi-louis d'or. Mais aussi, le Louis d'argent et des écus d'argent.
 
De 1715 jusqu'à la constitution, aucune modification du système monétaire..

9. La Numismatique moderne (de la Révolution à nos jours)

Transformation sous le Consulat du régime des monnaies, à savoir l’adoption du système décimal.Les monnaies sont frappées en Francs (Or et Argent) et centimes (Cuivre, Bronze, Aluminium….etc.)


NB : Lors de votre venue nous serons heureux de vous offrir un petit guide sur la Numismatique édité par le Syndicat National des Experts Numismates et Numismates Professionnels.

Les News Internationales

Les bonnes affaires